Le blog

Caméra embarquée moto : notre guide

Camera casque gopro sur motocross et prise de vue perche

À quelques détails près, l’achat d’une caméra embarquée pour moto doit se baser sur les mêmes critères que pour les autres disciplines : définition vidéo, système de fixation, prix, usage professionnel ou amateur … Pour vous aider à vous retrouver dans ce labyrinthe de choix, nous avons établi une petite liste des principaux points à prendre en compte avant de passer à la caisse.

Le système de fixation

Il s’agit de l’un des éléments les plus déterminants dans le choix d’une caméra embarquée moto. En effet, c’est en fonction du type de terrain sur lequel vous vous exercez (sur route ou sur du terrain accidenté) que se jouera la stabilité de la vidéo que vous allez enregistrer avec votre caméra sportive. La règle de base est donc de choisir une fixation sur le châssis de la moto sur le bitume et d’opter pour un tout autre emplacement si vous participez à des courses d’enduro ou de motocross, donc sur des terrains présentant des imperfections. La différence se fera sentir au moment de visualiser les vidéos.

N’oublions cependant pas que, pour varier les plaisirs et les émotions, il vaut mieux varier les prises de vue autant que possible. D’une manière générale, les systèmes de fixation sur la poitrine ou sur le casque conviennent parfaitement à toutes les activités. Ils peuvent donc être combinés à d’autres méthodes de fixation.

camera posée sur une motocross

Le design

Si à première vue le design d’une caméra pour moto semble répondre à un besoin d’esthétisme plus qu’à une nécessité, n’oubliez pas que durant la course, vous allez devoir vous surpasser à chaque fois. C’est pour cela que vous devriez prendre en compte les différents paramètres susceptibles de limiter votre vitesse. En termes d’aérodynamisme, ce sont les modèles ayant une forme tubulaire qui sont les mieux recommandés pour filmer ses exploits en moto. Bien évidemment, vous pouvez parfaitement un tout autre design, mais sachez que cela pourrait énormément affecter le rendu final de vos enregistrements.

Et qui dit design dit également poids. Sur ce point, ne négligez surtout pas les quelques grammes que vous pouvez gagner en choisissant une caméra embarquée plutôt qu’une autre. En effet, si vous prévoyez de l’installer directement sur le guidon ou une autre partie de votre bécane, vous ne ressentirez pas la différence. Par contre, si vous préférez une fixation sur le casque, sur l’épaule ou bien sur le bras, vous risquez de vous fatiguer plus vite que vous ne le pensez.

Le modèle

Une fois que vous avez bien retenu tous ces critères, il ne vous reste plus qu’à choisir le modèle qui convient le mieux à vos besoins. Évidemment, il s’agit en grande partie d’une question de gout, mais aussi de budget dans une moindre mesure. L’idéal serait d’opter pour une caméra offrant le plus de choix de définitions incluant le 4K si possible.  Si votre budget ne vous le permet pas, pas de panique. Vous trouverez bien des modèles pouvant satisfaire entièrement toutes vos exigences.

Passons à la question de la marque maintenant. Oui, GoPro est bien le fabricant de caméras sportives le plus populaire. Même si l’entreprise californienne réalise plus de 80 % des ventes de ces équipements, elle n’arrive pas à devancer certaines marques spécialisées et à fortiori quand il s’agit d’une caméra embarquée pour moto. La raison en est que certaines enseignes comme Drift Innovation, Contour ou encore Winup sont devenues des experts en la matière grâce à des modèles respectivement comme la Drift HD Ghost, la Contour Roam 3 et la Winup Bullet HD.

Laissez un commentaire