Le blog

Pit Bike X GoPro : des images ahurissantes

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le Pit Bike, il est temps de se remettre à la page tant la discipline gagne en adeptes chaque année. Aujourd’hui sur CameraSport, votre site dédié aux sports extrêmes et à la prise de vue, nous proposons de vous mettre à jour ! Et vous verrez qu’il y a de quoi tomber sous le charme de ces petites motos…

Qu’est-ce qu’une Pit Bike ?

Les Pit Bike sont tout simplement les petites cousines des motocross traditionnelles, plus petites en taille et en cylindrée, elles offrent des sensations inouïes à leurs possesseurs. A l’origine conçues pour se déplacer dans les stands (pits en anglais, d’où le nom de Pit Bike) lors des courses, ces petites motos ont vite su conquérir le cœur des pilotes par la sensation de vitesse et la maniabilité qu’elles peuvent offrir.

Car même si ce sont généralement des moteurs compris entre 50 et 110 cc qui les équipent, ces motos sont relativement légères et leur centre de gravité est très bas, ce qui font d’elles des machines très funs à piloter et sur lesquelles les sensations sont décuplées !

L’autre intérêt des Pit Bit c’est qu’elles sont très peu coûteuses à l’achat et à l’entretien, on peut presque les comparer à des tondeuses à gazon. Vous aurez tout au plus à remplacer l’huile et le filtre à air de temps en temps. En plus de ça, leur encombrement minimal permet de les embarquer partout ou presque. Que du fun en perspective !

Pour qui sont-elles faites ?

Même si à l’origine leur taille laisse penser qu’elles allaient plutôt toucher un public très jeune, les adultes se sont rapidement emparé du phénomène ! Aujourd’hui les 18-35 ans sont les plus gros utilisateurs de ces machines. Le public reste donc plutôt jeune.

Elles sont aussi parfaites pour débuter sur un deux-roues motorisé, leur centre de gravité bas et leurs moteurs de petite cylindrée sont très rassurants pour les débutants qui voudraient se mettre à la moto. Les chutes sont plus rares et surtout, elles sont généralement sans conséquence alors qu’en scooter par exemple la chute arrive rapidement chez un débutant et l’on tombe de bien plus haut !

Qui sont les principaux fabricants ?

Bien que cette pratique semble toute fraîche, l’histoire des Pit Bike remonte en réalité à près de 40 ans en arrière. Au tout début des années 80, c’est Honda le premier qui produit la Z50R pour répondre au besoin de se déplacer rapidement dans les pits lors des courses. Aujourd’hui, Honda a été rejoint par de nombreux constructeurs : Stomp Racing, Pitster Pro, Thumpstar, Kurz, SSR Motorsports, Bastos ou encore Apollo Motors.

Du côté des revendeurs en France, le leader est sans aucun doute WKX Racing qui propose à la vente les bikes en question mais aussi l’ensemble des pièces détachées. Autre entreprise française (cocorico), STYX Racing proposent quant à eux, des pièces détachées haut de gamme pour votre Pit Bike.

Et y’a des compétitions ?

Oui ! Le fun ne s’arrête pas là puisque de plus en plus de courses de Pit Bike s’organisent en France (et à l’étranger bien sûr, le phénomène est international) et les adeptes se précipitent sur ces événements conviviaux ! Vous pourrez retrouver l’ensemble des courses à venir sur le site www.pitbike-motocross.fr à la rubrique calendrier !

Voilà quelques photos qui ne manqueront pas de vous convaincre du fun de ces courses :

On joue facilement des coudes dans ces courses !

Elles ont tout des grandes !

Et y’a des vidéos où on peut voir ça ?

Oui parce qu’à l’origine c’est de ça qu’on voulait vous parler mais on s’est laissés emporter par la passion ! Ce qui nous intéresse aussi avec ces machines c’est bien entendu ce qu’elles nous permettent tant en prise de vue qu’en accès à certains terrains. En un rien de temps vous pouvez la charger à l’arrière de votre véhicule et partir à la découverte de sentiers équipé de votre GoPro. De par leur petite taille, ces motos vous offriront la possibilité de filmer à des angles improbables, quasiment au ras du sol. Voici une sélection de vidéo qui devraient vous donner l’eau à l’bouche :

Laissez un commentaire